Avec l’explosion des constructions après la seconde guerre mondiale, la venue de nouveaux matériaux (le béton et son armature métallique), on ne s’est plus trop occupé de choisir le lieu d’implantation le plus propice pour les habitations.

Quelques uns ont bravé les quolibets en faisant venir le sourcier du coin pour ne pas construire leur maison sur un courant d’eau ou une faille géologique.On sait en effet que ceux-ci provoquent des champs électromagnétiques naturels perceptibles jusqu’à la surface et perturbent les organismes vivants. Un arbre poussant à l’aplomb d’une faille est tout tordu ou penché. Un humain ou un animal a généralement des problèmes de santé qui peuvent aller jusqu’au cancer (travaux du docteur Picard à Moulins). La géobiologie s’en est longtemps tenue au problème des rayonnements telluriques (=qui viennent de la terre) : eau, faille, cavités. Plus tard le problème s’est corsé avec la pollution électromagnétique,nuisance majeure de notre époque, ainsi que la pollution due aux matériaux.

La Géobiologie est l’étude de l’influence du lieu sur le vivant  

 – La géobiologie: tout simplement pour se sentir  mieux chez soi, en harmonie avec notre lieu de vie. J’établis le diagnostic des énergies subtiles qui sont présentes chez vous :

 – Perturbations cosmo-telluriques : courants d’eau souterrains, failles, croisements de réseaux cosmo-telluriques négatifs, cheminées cosmo-telluriques, vortex, courants telluriques.

 – Perturbations par des phénomènes invisibles : mémoire des murs (suite à  des traumatismes, tout ce qu’a    vécu la maison), formes-pensées, âmes humaines (ou âmes errantes), entités.

– Perturbations par les ondes électromagnétiques : champs électromagnétiques, hyperfréquences téléphones sans fil , téléphones portables, wifi, fours à micro-ondes….